Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

A la demande de certains....

Hello les zamies et les zamis,

Souvent j'écris comme je parle.... en oubliant que mon vocabulaire peut parfois ne pas être trés clair....

Un petit résumé des mots et expressions de l'Early Bird, dont beaucoup sont  empruntés au vocabulaire courrant du trading.
Je n'étale aucune science.... c'est simplement pour être mieux compris par le plus grand nombre et éviter un doute à la lecture de mes cui cui du matin.

MONEY MANAGEMENT : Sans doute le premier terme à connaitre et appliquer..... jouer sur chaque trade une somme déterminée et qui en cas de perte totale ou importante, ne remet pas en cause votre capacité à faire d'autres opérations. Une exemple en décembre dernier j'ai fais 11 trades gagnants sur 12..... pour un total de l'ordre de 700 pts... sauf que le second a été calamiteux... sans une mise adaptée, j'aurais raté une suite de bonnes opérations. A méditer longuement. Abréviation MM

 AMHA : à mon humble avis

Trade : achat/vente d'une valeur, d'une action... dans le but de faire un bénéfice (à la hausse comme à la baisse)
Call/Tcall/Long : option permettant de jouer une hausse (warrant ou Turbo ou tracker à levier,)
Put/Tput/Short : option permettant de jouer une baisse (Idem)
tracker à levier : produits qui amplifient la hausse ou la baisse d'un indice (BX4 et BXX pour jouer la baisse du CAC40, L40 ou LVC pour la hausse)
Bull : haussier
Bear : baissier
Flat : sans tendance (range de faible amplitude)

Range : limites hautes et basses d'un marché.... dans lequel la courbe des prix est censée rester un certain temps et faire des ricochets.... terrain trés propice au trade.

ID : Intraday, trade qui se fait dans la même journée de bourse (un aller/retour), plus branché scalp
Swing : trade qui se joue sur plusieurs séances, parfois plusieurs semaines
OVN (over night) : conserver une position aprés la fermeture d'un marché
OVW (over week) : conserver une position aprés la cloture du vendredi soir
GAP : trou de cotation.... une valeur cote 1 € à la cloture et ouvre le lendemain à 1,1 €.... (ou 0,9 €) peu importe le différentiel, mais ce genre de trou est destiné à être comblé un jour (les cours reviendront coter). Habituellement sur le CAC, un gap est assez rapidement recouvert en ID, sauf si la taille est importante (40/50 pts). Ttout comblement de gap est interressant à suivre car il est souvent révélateur de la force de la tendance qui a permis le comblement... on peut souvent jouer un call sur un comblement de gap haussier (donc un mouvement de baisse suite à une forte hausse nocturne) et inversement.

Gringos : opérateurs US qui jouent avec nos nerfs ces saligots, et font souvent le contraire de ce qui est attendu (se rapproche assez "d'enfoirés")

Market maker : teneur de marché/animateur de marché, sur les produits à levier, l'émetteur doit tenir en permanence une ligne d'achat et de vente, avec pour différentiel le SPREAD. Attention aux market maker qui s'absentent.... ou jouent trop du spread.... (trop large ou à géomatrie variable). Le cas échéant, ayez le numéro de teléphone de l'émetteur, pour passer un coup de fil et hurler (ça marche en plus, et ça permet de se défouler au passage). Abréviation MM

TT : Turning Tuesday, quand les marchés US sont dans la même tendance le vendredi et le lundi, le mardi marque souvent un "retournement", ce qui donne également de l'élan pour le jour suivant. Marche pour la hausse et la baisse. Probabilité proche de 75%, à confirmer par brunoDé spécialiste de la chose du mardi.

SP500 : indice Standard and Poors 500, plus proche de notre CAC que le Dow Jones.

R : résistance, obstacle à la hausse (on put donc les R)
S : support, obstacle à la baisse (on call donc les S)
Pull back/Back test/retracement : inversion dans une tendance pour aller rebondir sur le/la précédent R ou S, un retracement est souvent synonyme d'un mouvement plus ample (voir les retracements de Fibonnacci)
Fibonnacci/Fibo : ratios type calculés par un mathématicien Italien, ils donnent souvent un retour de 1/3 à 1/2 d'un mouvement... constituent souvent un bon S ou R
Moyenne Mobile : courbe qui accumule les cotations sur les X derniéres périodes. En calcul simple ou exponentiel(qui donne un "poids" supplémentaire aux cotations les plus récentes). Leur pente, les croisements sont de précieux indicateurs..... Abréviation MM
Divergence : indicateur (RSI/MACD par exemple) qui donne une évolution contraire à celle constatée sur les prix
UT : unité temps (unité observée sur les grpahes.. UT1 = période de 1 minute, UT5 = 5 minutes etc etc). UT ID = les unités temps inférieures au daily.

"Ce que les futures font, le cash peut/doit le faire..." aprés fermeture des marchés, les futures continuent à coter pendant un certain temps.... les valeurs atteintes par les futures donnent souvent une bonne indication sur ce que le "cash" (cotation de l'indice réel en séance) peut atteindre comme valeur. L'adage que je cite souvent.

Lapin : évennement impromptu.... la comparaison avec la taille d'un autre animal donne l'ampleur de la surprise qu'il faudrait pour animer une tendance.... "un lapin de la taille d'un dromadaire".. peut influencer positivement ou négativement... souvent un discours, un truc qui arrive hors séance, en week end même. En référence bien sûr au léporidé qui est extrait du haut de forme du prestidigitateur.

New Flow : courrant des informations.... plus ou moins dense, lié à des statistiques diverses, bref le flot habituel et régulier (contrairement au lapin qui sort de son trou) avec donc une tendance positive ou négative générale.

PIBUS : Produit Interieur Brut US (fonctionne aussi en version PIB€UR)
CHOMDUS : Chomage US (bon ok, CHOMD€UR)
POTUS : President Of The United States (vous en voulez encore ? FLOTUS !! First Lady Of The United States !!)

FIBOOBIF : mon petit calcul perso.... en gros c'est un travail sur les ratios de fibonacci et l'inversion du ratio (d'ou le nom FIBO et OBIF... oui je sais je suis un génie méconnu).
Dernier exemple en date appliqué à l'arrivée du CAC sur son ratio de 38,2 % (3880 en gros) avec pour point de départ les 2957 de mi juillet. La vague a touché 3913, soit 2957+ 956. Comme nous arrivons sur le ratio de 38,2 %, la consolidation doit se faire selon le même ratio que celui abordé en retracement haussier donc 38,2%. 956X38,2% = 365 point.
Nota 3913 - 365 = 3548... Nous avons touché 3549, je vous laisse juger de la méthode. On peut toujours revoir le post du 18/09 (un peu long) consacré à la "découverte" par moi de ce truc... nota il faut tout de même s'accorder une marge lors de l'abordage du ratio de fibo à la hausse. Ne fonctionne avec efficacité que sur le CAC, le back test sur le SP est médiocre sauf sur le ratio de 50 % (nous l'avons touché et même dépassé -trop d'ailleurs). la version longue et originale est là :
http://the-early-bird.over-blog.com/article-36250336.html

 

CHIEN de Baskerville : en référence à l'enquête de Sherlock Holmes.... un détail qui échappe à tous ou presque... en gros c'est un état psychologique du marché. Des signaux apparaissent mais les mouvements enregistrés sont contraires. Le marché à donc choisi un sens, peu importe ce qu'il montre. En gros c'est aussi une excuse pour dire que le sens anticipé ne se concrétise pas alors que les graphiques ou autres donnent pourtant une logique contraire à celle de l'évolution des cours.

Partager cette page

Repost 0
Published by